Ecolodge La Belle Verte : des gîtes écologiques en Bretagne

Interview de Hélène Rozé-Cénet, qui nous fait découvrir ses chambres d’hôtes écologiques en Bretagne

ecolodge en Bretagne
La Belle Verte : chambres d’hôtes et gîtes écologiques en Bretagne

Lécopot vous propose dans ce portrait d’utilisateur de nos toilettes sèches. Immersion au sein de l’ecolodge La Belle Verte à Saint-M’Hervé, en Ile-et-Vilaine  (35), où règnent les économies d’eau et d’énergie, le tri sélectif des déchets, le compostage,… et donc l’utilisation de toilettes sèches !

Nous produisons de l’électricité solaire photovoltaïque, de l’eau chaude grâce aux capteurs solaires. Notre chaudière est au bois et nous sommes équipés d’une phytoépuration pour l’assainissement autonome et écologique de nos eaux usées.

Vous proposez des chambres d’hôtes et gîtes écologiques en Bretagne. Qu’est-ce qui vous a poussée à développer cette offre d’hébergements respectueux de l’environnement ?

Depuis 15 ans dans le secteur du tourisme, je souhaitais m’installer à mon compte. Mon offre d’hébergements n’est qu’une continuité de mon mode de vie. Pour moi le respect de l’environnement et le tourisme durable ne sont pas des « concepts » mais une évidence. J’accueille mes hôtes comme je suis et comme je vis.

Vous vous êtes associée également à une naturopathe. Votre offre va donc bien au-delà du simple hébergement touristique ?

Bien sûr ! Pour moi les vacances ce n’est pas juste un lit et une salle de bain ! C’est aussi le moment de prendre du temps pour soi, pour se faire du bien. Ainsi je propose une gamme d’activités autour du bien-être de la nature et des repas bio et végétariens.

Nous proposons en 2018 des séjours à date fixe « bien-être et détox joyeuse » encadrés par une naturopathe. Ce séjour inclut également des séances de yoga, méditation, cours de cuisine, Do In…
De plus ce séjour est zéro déchet !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Parmi vos hébergements éco-responsables comme la tiny house, les ecolodges, un gîte écologique, lesquels proposent des toilettes sèches ?

Tous nos hébergements sauf le gîte écologique.
Voir aussi le reportage vidéo diffusé sur France  3 Bretagne  en décembre 2017.

Que pouvez-vous nous dire sur la gestion des toilettes sèches en hébergement locatif saisonnier et comment sont-elles perçues par vos clients ?

toilettes sèches pour ecolodges et gîtes écologiquesA la création de nos ecolodges, nous avions la possibilité de mettre des toilettes « humides » dans nos hébergements, mais l’incohérence de ce choix ne nous convenait pas du tout. Nous étions déjà utilisateurs de toilettes sèches à la maison et ne trouvions pas cela lourd en terme de gestion. (Lire les Conseils de Lécopot sur l’utilisation des toilettes sèches).

Contrairement à d’autres hébergements qui utilisent des sacs plastiques dans le seau des toilettes (comment composter le plastique ?), j’utilise les seaux en inox de chez Lécopot. Je gère mon compost, j’utilise des cosses de sarrasin qui couvrent très bien les excrément et qui en plus viennent du moulin d’à côté. Pour nettoyer mon seau, une tonne à eau dans le jardin.

Pour être honnête, les toilettes sèches de mes hébergements sont pour moi beaucoup plus hygiéniques que bien des toilettes humides et pour rien au monde je ne changerais ce fonctionnement.
Le compost est utilisé pour le jardin après 3 ans de décomposition des matières.

L’Ecolodge La belle Verte a remporté les 1ères palmes du tourisme durable 2018 à Paris ! Constatez-vous un engouement pour ce type de tourisme durable ?

Oui, je pense qu’il y a une vraie clientèle en attente d’une telle offre. Mais je crois surtout que les hébergeurs doivent jouer le jeu, il ne suffit pas de ne plus changer les serviettes chaque jour pour se dire hébergement durable. La démarche doit être globale : c’est faisable et c’est très économique…

Contacter Hélène Rozé-Cénet
Ecolodge La Belle Verte
Gîtes et chambres d’hôtes écologiques
Tél : 06 11 30 91 85
Site web : ecolodge-labelleverte.fr

Laisser un commentaire